collier

collier
COLLIER. s. m. Rangée de perles où d'autres choses de mème nature, que les femmes portent au cou pour se parer. Collier de grand prix. Collier de perles, de pierreries, etc. Enfiler un collier. Son collier est défilé.
f♛/b] Il se dit aussi d'Un cercle de fer, d'argent, ou de quelque autre matière, qui se met autour du cou des esclaves, ou des Mores, ou des chiens. Mettre un collier d'argent au cou d'un More. Mettre à un dogue un collier garni de clous, de pointes de clous, pour se défendre contre le loup, et quelques autres animaux.
[b]f♛/b] Proverbialement et figurément, en parlant De quelqu'un qui a une grande autorité, un grand pouvoir dans une compagnie, on dit, que C'est un des grands colliers, un des gros colliers de la compagnie.[b]Collier, se dit aussi De cette chaîne d'or qui se donne à ceux qu'on fait Chevaliers de quelque Ordre, et qu'ils portent aux jours de cérémonie. Le Collier de l'Ordre du Saint-Esprit, le Collier de l'Ordre de l'Annonciade; ou simplement, le Collier de Saint-Michel, du Saint-Esprit, de la Toison, de l'Annonciade. Il porte le Collier de l'Ordre, etc.Collier, se dit aussi d'Une marque naturelle en forme de cercle, qui se voit quelquefois autour du cou des animaux et des oiseaux, et est différente du reste de leur poil ou de leur plumage. Un merle au collier. Un chien noir qui a un collier blanc.Collier, est aussi La partie du harnois des chevaux de charrette ou de labour, qui est faite de bois et rembourrée, et qu'on leur met au cou pour tirer.
[b]f♛/b] On appelle figurément et familièrement, Collier de misère, Un engagement à un état, à une profession, à une occupation pénible et laborieuse. Voilà les vacances finies, il faut reprendre le collier de misère. On dit en plaisantant d'Un homme marié, qu'Il a pris le collier de misère.
[b]f♛/b] On appelle Cheval de collier, Un cheval qui est propre à tirer; et on dit, Cheval franc du collier, pour dire, qu'Il tire de lui-même, sans qu'il soit besoin de lui donner des coups de fouet.
[b]f♛/b] On dit proverbialement et figurément, qu'Un homme est franc du collier, pour dire, qu'Il procède franchement en toute chose, et qu'il sert ses amis de bon coeur sans se faire prier.
[b]f♛/b] On dit aussi d'Un homme de guerre, qui ne craint point de s'exposer dans l'occasion quand il le faut, et qui y va de bonne grâce, qu'Il est franc du collier.
[b]f♛/b] On dit figurément et familièrement, Donner un coup de collier, pour dire, Faire un nouvel effort pour réussir dans quelque entreprise.

Dictionnaire de l'Académie Française 1798. 1798.

Нужна помощь с курсовой?

Regardez d'autres dictionnaires:

  • collier — [ kɔlje ] n. m. • coler XIIe; lat. collare, collarium, de collum → cou 1 ♦ Cercle en matière résistante qu on met au cou de certains animaux pour pouvoir les attacher. Anneau, plaque d identité d un collier de chien. Collier en métal, en cuir, à… …   Encyclopédie Universelle

  • Collier — bezeichnet: ein Schmuckstück (auch Kollier), Collier (Schmuck) einen Pelzkragen in Tierform (z. B. Fuchscollier; auch Kollier), (siehe auch Flohpelz) einen Schiffstyp, Collier (Schiff) Orte in den Vereinigten Staaten: Collier (Georgia) Collier… …   Deutsch Wikipedia

  • collier — Collier. s. m. Rangée de perles ou de grains d ambre enfilez, que les Dames portent au cou pour se parer. Collier de grand prix. collier de perles, de pierreries &c. enfiler un collier. son collier est deffilé. Il se prend quelquefois pour un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Collier’s — Weekly oder auch einfach nur Collier’s war ein US amerikanisches Magazin. Es wurde von Peter Fenelon Collier gegründet und bestand von 1888 bis 1957. Die Abkürzung Collier’s bürgerte sich vor allem gegen Ende des Bestehens dieses Magazins ein.… …   Deutsch Wikipedia

  • Collier's — Collier’s Weekly oder auch einfach nur Collier’s war ein US amerikanisches Magazin. Es wurde von Peter Fenelon Collier gegründet und bestand von 1888 bis 1957. Die Abkürzung Collier’s bürgerte sich vor allem gegen Ende des Bestehens dieses… …   Deutsch Wikipedia

  • COLLIER (J.) — COLLIER JEREMY (1650 1726) Évêque anglais qui fit partie des Nonjurors , hostiles au serment d’allégeance à Guillaume d’Orange (1689), Jeremy Collier est surtout célèbre par ses attaques contre l’immoralité du théâtre. En 1685, il est lecteur à… …   Encyclopédie Universelle

  • collier — et autre bague pendant au col, Bulla, bullae, Collare, collaris, Collaria, collariae, Torques et Torquis. Qui a un collier ou carquan au col, Torquatus. Un collier qu on met aux chiens, principalement de chasse, Millum, vel Millus, milli,… …   Thresor de la langue françoyse

  • Collier's — Выпуск сентября 1897 года Collier s Weekly бывший еженедельный американский журнал, основанный Питером Фенелон Колье и публиковавшимся с 1888 по 1957 года. Спустя несколько десятилетий название сокращено до Collier s. Для журнала заметки о… …   Википедия

  • Collier\'s — Выпуск сентября 1897 года Collier s Weekly бывший еженедельный американский журнал, основанный Питером Фенелон Колье и публиковавшимся с 1888 по 1957 года. Спустя несколько десятилетий название сокращено до Collier s. Для журнала заметки о… …   Википедия

  • Collier's —   [ kəljəs], von Peter F. Collier (* 1849, ✝ 1909) 1888 in New York gegründete populäre amerikanische Wochenzeitschrift. Unter den Herausgebern Norman Hapgood (1903 12) und Mark Sullivan (1914 17) gehörte sie zu den führenden liberalen… …   Universal-Lexikon

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”